Prochains évènements

Vendredi 15 Décembre
   Réunion Décembre
Vendredi 19 Janvier
   Réunion Janvier
10 et 11 février 2018
   Stage avec Daniel Rhod
Vendredi 16 Février
   Réunion Février
Voir la liste complète



Compte rendu de la réunion du 10 février 2017
CR par Jean-Louis, photos par Romain


Toujours le même plaisir de se retrouver et partager ensemble notre passion pour la Magie.
Je vous rappelle qu'il est IMPORTANT que vous vous inscriviez sur le site pour les réunions, les conférences, les ateliers etc… (Que vous soyez, ou pas, présents). Cela nous permet de réagir en fonction du nombre des présents et de vous contacter si nécessaire. Personnellement je ne présenterai pas la même chose selon qui est présent et suivant le nombre. Pour un atelier il est nécessaire de limiter le nombre de participants pour rester efficace… Alors soyez sympa, prenez 30 secondes de votre temps, allez sur notre site et quelques clics… Ne soyez pas passif, la réussite d'une réunion ne dépend pas uniquement de ceux qui l'organisent, mais de nous tous, alors bougez-vous s'il vous plaît.
Merci à Romain pour les photos.

               Jean-Louis



PATRICK
Ce n'est jamais facile d'être le premier à commencer et c'est souvent Patrick qui s'y "colle".
Jeu de cartes mélangé, des petits paquets de cartes donnés à plusieurs d'entre nous, même si c'était des cartes ça commençait bien. Mais, est-ce par manque de chance ou de travail par manque de temps, ou les deux, peu importe, un essai, puis un deuxième et bien non… Comme dit Patrick: "Fait chier, bordel, on verra ça le mois prochain". Les réunions sont aussi faites pour ça, s'apercevoir de nos erreurs et que la présentation concernée demande plus de répétitions que nous le pensions. Nous t'attendons pour la réunion de mars…

JACQUES
Une boule zombie qui se veut improvisée et dont les accessoires sont faits "maison".
Il faut garder à l'esprit que c'est un effet qui se joue en condition cabaret ou scène.
Cet effet de boule volante est un des effets les plus classiques et surtout l'un des plus difficiles à faire pour donner l'illusion que la boule vole réellement et ainsi éloigner les spectateurs de toute solution de f*** ou de t***.
Pas de place à l'improvisation dans ce genre de prestation, si le magicien ne possède pas le bon matériel, si le magicien n'est pas persuadé lui-même que la boule vole, ça ne peut pas fonctionner. L'une des meilleures versions (à mon avis) est celle de Monsieur Pierre Switon qui se fait en condition cabaret et qui permet la disparition de la boule en final. Un vrai petit bijou, mais il y a du boulot… Si tu veux Jacques, je te prête tout ce qu'il faut pour que tu t'y attaques et nous travaillerons ensemble. Mais sache qu'il te faudra plusieurs mois pour commencer à la maitriser, mais ça vaut le coup.

JEAN-CLAUDE
C'était une très bonne idée de regrouper différents effets de cordes, ça aurait pu être bien.
Mais c'est drôle comme tu m'as très agréablement surpris par ton professionnalisme (je suis sincère) lors d'une prestation pour l'ARHA et qu'en réunion, ton travail ne soit pas abouti et brouillon. Mais à réfléchir il est préférable que tu sois bon en public…

ANTHONY
J'aime tes gestes lents et précis, j'aime ton discours jamais précipité et lisible, l'ensemble accompagné de cette pointe d'humour qui fait que c'est toi. Quel dommage que ce ne soit qu'au service des cartes… Non je déconne… Quoi que… une carte ambitieuse combinée avec voyage et changement de couleurs de gommettes, font un enchainement agréable. Je pense sincèrement que tu t'arrêtes trop tôt dans la réflexion de cet effet. Tu restes trop dans l'effet de base et c'est dommage, tu as la capacité d'aller plus loin, sérieux Anthony, vas-y et merci de ta prestation.

PATRICK
Discrimination devant le handicap… Un tour pour non voyant…
Une carte pensée par Yassine, le jeu est dans ses mains, Patrick retrouve la carte choisie les yeux bandés et en final le jeu est tout blanc. Un bel effet qui mériterait un texte bien travaillé sur le handicap, sans tomber dans le "mélodrame". Merci Patrick.

LUDO
Une routine de jokers à dos bleus et rouges, des voyages avec des gestes simples et lisibles. Pas de comptages à n'en plus finir, juste ce qu'il faut pour suivre. Ça paraît évident, mais c'est souvent le problème avec les cartes où au bout d'un moment le public ne sait plus où il en est. Pensez à simplifier encore et encore jusqu'au moment où la technique aura "apparemment" disparue. En final 4 cartes de différentes couleurs… Climax…


YASSINE
Une carte à jouer pliée et tenue par un trombone est donnée à Jean-Luc.
Nous assistons à un incendie virtuel dans lequel les cartes à jouer (virtuelles) vont être brulées ou sauvées de l'incendie. A la fin, un(e) seul(e) rescapé(e)… La carte avec le trombone est ouverte, c'est la carte sauvée de l'incendie. L'élimination à l'équivoque doit être revue, elle doit être plus précise ne laissant aucun doute quant au libre choix du spectateur qui sauve les cartes de l'incendie.
Patrick pour illustrer, nous refait l'incendie à "l'hôtel 52" qu'il maitrise sur le bout des doigts.

Personnellement je ne suis pas persuadé de l'impact magique de ce genre d'effet sur le public. Je trouve qu'il est facile pour le spectateur de remonter l'effet. Un choix équivoque de plus de 5 objets ne me paraît pas convaincant, pas assez de parenthèse d'oubli… Ce n'est peut-être qu'un ressenti de magicien, il se peut même que je me trompe complètement, mais c'est ce que je pense.

ANTHONY
Je ne sais plus trop, je n'ai pas arrivé à relire mes notes, évidemment c'était des cartes avec en parallèle un carré magique, personnellement j'ai bien aimé.

ROMAIN
Un faite comme moi avec plusieurs spectateurs, avec 8 cartes que l'on retourne ou pas en les mettant sous ou sur le jeu comme le fait le magicien. A chaque fois les spectateurs n'arrivent pas comme le magicien. Un classique bien fait qui a le mérite de faire participer plusieurs spectateurs. Idéal en condition cocktail.

JEAN-LOUIS
Routine de cordes de Daryl.
Il existe de nombreux enchainements de cordes, dans tout ce que j'ai travaillé j'ai gardé les "3 sœurs" de Jean Merlin. Avec un texte poétique, c'est une routine pour la scène et le cabaret.
Puis les cordes de Daryl qui s'adapte (à mon avis…) au "table en table", car les spectateurs vont être mis à contribution. Pour l'accompagner j'ai écrit un texte simple, basé sur les bouts qui n'a pas besoin d'une attention particulière, en regard du bruit qu'il y a aux tables.
Ces 2 routines sont complètement différentes dans leur approche.
Dans celle de Merlin le petit bout supplémentaire est toujours ignoré du public, dans celle de Daryl le petit bout ai montré, il fait partie de l'enchaînement, c'est assez gonflé.
L'un des spécialistes qui a complètement bousculé les bases c'est Francis Tabary, si vous voulez vous y frotter, demandez à Didier qui a tout bossé de main de maître.

Nous avons donc fait ensuite un atelier.
L'intérêt d'un atelier est de répéter et encore répéter les mouvements, mais si vous voulez qu'il soit profitable il faut que vous présentiez la routine à la prochaine réunion, pour corriger à nouveau, sinon ça ne sert à rien.

Jean-Louis



Note de Ludo :

Je conclu ce compte rendu de réunion en ayant une petite pensée pour Daryl, dont nous avons travaillé la routine. En effet, il a choisit de nous quitter le week-end dernier. C’est une immense perte pour le milieu magique. Il nous laisse un immense héritage magique : cordes, carte amitieuse et bien d’autre.

Au revoir l’artiste, retrouve là haut Dai, Tony, Albert et les autres…





Commentaires

Seuls les membres enregistrés peuvent lire
et laisser des commentaires.

S'IDENTIFIER...